BIEN DANS SA TÊTE - BIEN DANS SON CORPS

Le sport est indéniablement un facteur de santé et de longévité. Et, c’est sans doute le meilleur des antistress et des antidouleurs.

 

Mais, l’excès de sport peut être néfaste.  Pour exemple, le sport de haut niveau accélère le vieillissement et expose l’organisme aux infections.  Il nécessite une prise en charge particulière. Il n’est pas rare de rencontrer des champions qui possèdent un âge biologique de 60 ans.

 

Dans tous les cas, le sport rend fort. Les sportifs maitrisent mieux leur poids, ont moins d’infarctus. La pratique d’un sport permet au cerveau de fabriquer de nouvelles cellules nerveuses et on se protège mieux des agressions extérieures comme les virus, le stress…

 

Des études ont montré que les femmes sportives sont moins victimes que les autres du cancer du sein.

 

Le sportif, qu’il soit amateur ou professionnel, doit impérativement apprendre à bien se connaitre, afin d’adapter sa pratique à son état du moment. Il doit surveiller et contrôler régulièrement  son corps et notamment son état cellulaire. La cellule est l'unité de base vivante du corps humain.

 

Le cerveau contrôle toutes nos pensées et la plupart de nos mouvements. Il représente  2 % du poids total du corps et consomme 20 % de l'énergie.

 

  • Il  est chargé de la régulation des fonctions fondamentales involontaires, comme le rythme cardiaque, la respiration ou la température corporelle.

 

  • Il joue un rôle important dans les émotions, la douleur et le plaisir. Il reçoit des messages des différentes parties de l'organisme et  les influx nerveux de tout le corps. Il est responsable de la coordination motrice volontaire, du contrôle musculaire,  des centres de la pensée, de la mémoire, du raisonnement et des associations. Il est le siège de la personnalité.

 

Les BIO-PHOTONS

 

L’homme sur la terre baigne dans un environnement électromagnétique, dans lequel les ondes électromagnétiques en provenance de l’espace pénètrent le sol et donc tous les êtres vivants. Parmi ces ondes, se trouvent les photons.

 

Le photon est une particule élémentaire, c'est-à-dire l'un des constituants les plus simples de l'Univers. Il transporte l'énergie en provenance du soleil. Le photon est l’aspect corpusculaire de la lumière.

 

Les photons sont partout dans la physique moderne, notamment en mécanique quantique (qui étudie les particules). Leur découverte a en particulier permis l’invention du laser. Ils répondent de la physique quantique et sont la manifestation d'un phénomène universel attribué à tous les systèmes vivants. Son domaine de recherche est la biophotonique.

L’homme émet des bio-photons

 

Les bio-photons sont stockés dans l'ADN des cellules pour être utilisés et pour orchestrer les 100.000 réactions chimiques, qui ont lieu dans chacune des 60 000 milliards de cellules du corps à chaque seconde.

Les Bio-photons communiquent instantanément avec toutes les cellules du corps, à la vitesse de la lumière, en suivant une vague d'énergies synchronisées.

 

Fritz-Albert POPP, physicien allemand, a vérifié la cohérence des photons émis par les organismes en les mesurant. C’est cette cohérence, qui implique, que :  les bio-photons transportent des informations et les transmettent aux cellules. Ces informations de natures diverses concernent l'état des cellules et la régulation des réactions biochimiques.

 

En 2009, Masaki KOBAYASHI, physicien japonais, réussit à photographier l'émission de bio-photons sur toute la surface du corps humain au repos. Ils confirment que l'émission de bio-photons n'est pas corrélée à la température, ni à l'émission de rayonnements infrarouges.

 

Confirmation de la communication entre organismes vivants par bio-photons.

 

Le système de communication par rayonnement photonique est abondamment utilisé par les plantes et les animaux. Des chercheurs ont mis en évidence que cette communication s'effectuait par des signaux électromagnétiques.

 

L'ensemble des bio-photons de l'organisme constitue un champ cohérent porteur d'information, qui dirige ses processus vitaux et maintient son intégrité.

 

Grâce au rayonnement photonique, les cellules communiquent entre elles et envoient des informations sur leur état énergétique et sanitaire.

L’EMISSION DES BIO-PHOTONS PAR L’ORGANISME VA PERMETTRE DE MESURER LE CHAMP ENERGETIQUE DU SPORTIF POUR FOURNIR DES INFORMATIONS IMPORTANTES

SUR SON ETAT PHYSIQUE ET MENTAL.

Les cellules

 

Le corps humain est formé d’environ 60 000 milliards de cellules.

La cellule est l'unité de base vivante du corps humain.

 

- Plusieurs cellules identiques forment un tissu

- Plusieurs tissus différents forment un organe

- et plusieurs organes forment un appareil.

 

Certaines cellules se reproduisent, vivent et meurent comme la peau, d'autres ne se reproduisent pas telles les cellules nerveuses du cerveau.

 

Chaque cellule fonctionne comme une petite usine, spécialisée dans une activité particulière. Par exemple, les cellules de l’intestin s'occupent d'assimiler les nutriments qui proviennent de la nourriture avalée. Les cellules du sang transportent l'oxygène vers les organes et les muscles.

C'EST L'ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT INTERACTIF DES CELLULES QUI PERMETTENT À L'ORGANISME DE VIVRE

Les cellules se reproduisent en se divisant et meurent de façon à garder toujours le même nombre dans l'organisme. Pour mourir, la cellule va recevoir un signal de son environnement et elle lancera un programme d'autodestruction, qu'on appelle l'apoptose ou mort cellulaire programmée. Ce programme est contenu dans les gènes de la cellule, et il est nécessaire à la survie des êtres vivants. C'est grâce à ce programme que l'équilibre du nombre de cellules d'un être vivant reste constant.

 

Quand les cellules fonctionnent mal ou ne fonctionnent plus, elles se transforment ou meurent et déclenchent des maladies génétiques.

Les cellules communiquent entre elles

 

Nous le savons, chaque cellule contient de l'ADN, lequel est à la fois la source et le lieu de stockage des bio-photons.

 

Les cellules communiquent entre elles grâce au rayonnement photonique et envoient des informations sur leur état énergétique et sanitaire, qui assure et coordonne le développement de l'organisme.

EXPERIENCE :

 

En 1974, des chercheurs russes ont mis en évidence des communications photoniques entre les cellules.

Des cellules sont placées dans un tube scellé où elles baignent dans une solution nutritive. A proximité se trouve un autre tube scellé avec des cellules provenant du même tissu biologique. Lorsqu'on porte atteinte à l'une des cultures, par un virus ou un empoisonnement, on constate que les cellules du flacon voisin, bien que protégées de la transmission chimique par la paroi du flacon, deviennent malades à leur tour. C'est donc la preuve que les cellules envoient des informations aux autres cellules.

L’eau et les cellules

 

Chaque cellule du corps à besoin d’eau pour fonctionner correctement notamment pour le transport de nutriments et l’élimination des déchets.

 

Pour le Professeur Marc Henry, ingénieur, chercheur en chimie au CNRS, une cellule fonctionne avant tout avec de l’eau, puis avec une masse de protéine et enfin avec toute une série d’ions.

 

L’eau représente dans ces conditions 70% de la masse d’une cellule.

 

Mais si l’on compte les objets, c’est-à-dire le nombre de molécules présente dans une cellule, celle-ci est alors faite à 99% d’eau.

 

Si cette molécule d’eau est si importante en nombre, c’est que son rôle est crucial.

 

 

L’eau est le principal constituant du corps humain.

 

La plus grande part de toute l’eau de l’organisme est stockée à l’intérieur des cellules. Une autre partie occupe l’espace intercellulaire, servant de réserve aux cellules et aux vaisseaux sanguins.

Le reste est contenu dans le sang et la lymphe, et circule en permanence dans tout l’organisme.

L’eau remplit plusieurs fonctions :

 

  • elle participe aux nombreuses réactions chimiques dont le corps humain est le siège,
  • elle assure le transit d’un certain nombre de substances dissoutes indispensables aux cellules,
  • elle permet l’élimination des déchets métaboliques,
  • elle aide au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps.

L’eau est donc le principal constituant du sportif.

Il est fondamental qu’elle soit maintenue à son plus haut niveau qualitatif.

Indications sur l'état sanitaire d'une cellule

 

Des chercheurs russes ont remarqué que lorsqu'un système biologique était soumis à une destruction, son émission photonique augmentait, comme s'il envoyait un avertissement. Cette émission cesse à la mort du système.

 

Les cellules, vivant normalement, émettent un courant lumineux constant. L'intensité du rayonnement cellulaire change quand la cellule est agressée, endommagée ou qu'elle meurt.

 

Lorsqu'un virus pénètre dans les cellules, le rayonnement se modifie jusqu'à la mort des cellules.

Le rayonnement est fonction de l'état de la cellule.

 

Les informations contenues dans les bio-photons rendent compte de l'état énergétique de la ou des cellules émettrices.

 

La mesure du flux de bio-photons émis par un organisme permet d'en tirer des informations sur l'état de santé ou de déséquilibre énergétique de cet organisme.

 

En stockant et en émettant des bio-photons, l'ADN dirige à distance les processus métaboliques de la cellule et fournit l'énergie nécessaire.

 

Le champ photonique assure la cohérence et l'unité du système biologique.

 

 

L'OSCILLATION CELLULAIRE

 

Oscillation ou vibration

Les vibrations sont des mouvements extrêmement répandus en mécanique. Le corps oscille autour d'une position d'équilibre stable, comme une balançoire. Dans sa position de repos, la balançoire est stable. C'est lorsqu'on la pousse qu'elle effectue des mouvements oscillatoires.

 

Pourquoi un corps vibre-t-il ?

La balançoire revient au point d'équilibre sous l'effet de son poids. Mais la force d'inertie l'entraine plus loin jusqu'à un maximum, elle s'y arrête et revient. Un corps oscille parce qu'une force la rappelle au point central. C'est aussi le cas pour un ressort. Plus on le tire, plus la force de rappel augmente. Lorsqu'on le lâche, il oscille.

 

Henrik LORENZ, prix Nobel de physique, professeur d’Albert EINSTEIN, déclarait:

"tout vibre dans l'univers, la matière inerte comme la matière vivante".

 

Georges LAKHOVSKY, physicien, concluait dans ses recherches que « les cellules de l’organisme ne sont rien d’autre que de véritables oscillateurs et résonateurs électriques vivants,

dont le noyau émet des radiations ».

 

 Il affirmait que :

 

➢ La vie est née des énergies vibratoires.

➢ La vie est maintenue par les énergies vibratoires.

➢ La vie disparaît par manque d'énergies vibratoires.

 

Selon LAKHOVSKY, la maladie résulte d'un dysfonctionnement de l'oscillation cellulaire.

INTRODUCTION

Le sport, la santé et la performance sont indissociables pour un sportif. Ce site lui est dédié, qu’il pratique son sport en loisir ou en compétition, du plus petit échelon à celui du haut niveau amateur ou professionnel. Il s’adresse bien entendu aussi aux...

en savoir plus

ACCUEIL

DOPAGE ET CONDUITE DOP...

Les conduites dopantes se sont développées de manière générale dans le monde du travail comme dans celui du sport et des études. Le dépassement de soi est devenu une norme qui s’inscrit dans le culte de la performance et de l’efficacité...

en savoir plus

ACCUEIL

RECOMMANDATIONS

Les informations de ce site sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce site, et il est...

en savoir plus

ACCUEIL

sportifs, amateurs ou professionnels, entraineurs, ce site vous est dédié

Association Khénato / Mentions légales / Contact

Sport Santé Performance 2015 © - Tous droits réservés